L’art de jongler avec l’école et la télé (La Liberté du 9 octobre)

Téo Pelletier-Lavack, 13 ans, n’a pas uniquement repris le chemin de l’école. L’élève du Précieux-Sang a également repris celui des studios. Emploi du temps chargé. Mais fun garanti.

Si l’adolescence est souvent synonyme d’introversion, ce n’est pas le cas pour Téo Pelletier-Lavack. À l’aise devant un public, le jeune garçon à la fibre artistique a découvert la caméra dès ses 9 ans. « Je me suis toujours trouvé à l’aise devant une… Lire l’article au complet…